top of page

Découvrez le Legacy

Par Jean-Christophe Desoblin, aka Bonk

Via l'association "Magic Club Bessières"



Qu’est-ce que le Legacy ?

Cet article est une présentation du format à destination des joueurs qui voudraient en savoir un peu plus. N'hésitez pas à nous poser vos questions !

Le Legacy est un format qui a été officialisé par Wizards of the Coast - l'éditeur de notre jeu préféré - en 2005. En octobre de cette année glorieuse, à la rotation du vieux format étendu, beaucoup de cartes ne se sont retrouvées jouables qu’en Type 1, un format trop onéreux pour la majorité des gens : peu de joueurs peuvent se payer les cartes mythiques du "P9", comme le Black lotus, les mox... De ce fait, tout un pan de Magic allait sombrer dans l’oubli. Wizards a donc créé un nouveau format, un équivalent du T1, plus accessible financièrement, et surtout assaini, j’ai nommé... le Legacy. Tout comme son grand frère le T1, le Legacy est un format Eternal, c'est à dire un format où toutes les cartes sorties depuis le début sont autorisées. Les cartes ne se "périment" pas dans le temps, comme dans les formats plus récents type T2. Une liste de cartes jugées trop puissantes est donc mise à jour régulièrement par Wizards, et constitue la banlist du Legacy. A la différence du T1, il n’y a pas de cartes restreintes à un exemplaire en Legacy. Une carte est donc autorisée, ou bannie. (Ex : Remue-méninges est limitée à un exemplaire en T1, mais 4 en Legacy). Les nouveaux blocs de cartes viennent donc agrémenter le pool de cartes déjà bien fourni du Legacy au fur et à mesure de leurs sorties, renouvelant sans cesse l’expérience et le plaisir de jeu. Je vais donc essayer de vous présenter ce format si sympa.


Les bases du format

Comme cela est dit plus haut, il n’est pas de format compétitif permettant de jouer autant de cartes, autant de cartes mythiques que le Legacy. Ici, mythique ne veut pas dire que le symbole de l’édition est cuivré (comme le mémorable Lorthos, le Faiseur de marées, qui a révolutionné le format et permit l’émergence de nombreux archétypes encore dominants aujourd’hui). Non, non... non. Cela signifie que la carte est vraiment connue, vraiment forte, la meilleure dans son domaine. Évidemment il n’est pas possible de toutes les nommer, ce serait fastidieux. Plus bas dans l'article j'en citerai quelques-unes. Mais vous devez d'abord vous familiariser avec quelques cartes vraiment importantes, sur lesquelles reposent tout le format.

Ces cartes sont le Legacy : Je veux parler du tryptique Remue-méninge, Force de Volonté et Terres dévastées. J’y rajouterais les dual-lands, ou bilands : Ce serait idiot de parler de Legacy sans parler d’eux, puisqu’on a tous vendu un rein pour les avoir.

Remue-méninges :

Certainement la carte la plus jouée. Tous les decks jouant bleu jouent cette carte. Pour beaucoup, elle est la raison de jouer bleu, voire la raison de faire du Legacy. Pour un seul mana bleu, elle permet de voir 3 nouvelles cartes (un peu comme l’ancestral recall du T1). S’il faut tout de même reposer 2 cartes au-dessus de la bibliothèque, cela permet d’avoir une main qualitativement meilleure, et de se débarrasser de cartes mortes ou plus faibles (en les remettant sur la bibliothèque et en faisant mélanger son deck avec un fetch-land - type Estuaire pollué - par exemple). Dans un deck Legacy, vous n’avez pas une ou deux bombes puis d’autres cartes pour les accompagner. Vous n’avez que des bombes ! Autant dire qu’améliorer la qualité de sa main est crucial. A la différence du Standard, où les piocheurs et manipulateurs de bibliothèque ne sont pas légion, le format Legacy est celui où vous apprendrez à mélanger. En effet, plus vous fetchez (épurez), et manipulez votre bibliothèque, et plus vous limitez le hasard. Bon… Magic est un jeu de cartes, et il est toujours possible de mourir horriblement sur des topdecks adverses, mais ceux-ci sont plus rares en Legacy, rendant la victoire ou la défaite plus construite, plus... méritée.

Force de volonté :

Le meilleur contre de Magic. Aussi jouée que Remue-méninges, cette carte est la fondation du Legacy. Elle est la garante d’un équilibre entre les jeux combo et les jeux contrôle. Sans elle, le format serait débile, déséquilibré : les jeux combo tueraient au tour 1 sans pouvoir être stoppés, et tout le jeu serait gâché. La possibilité que votre adversaire ait cette carte en main, même s’il n’a pas de mana sur table, vous force à réfléchir, à attendre d’avoir vu sa main, à attendre d’avoir des contres pour passer votre combo, bref… Elle vous force à jouer avec votre adversaire, au moins pour un temps. Les decks combo du modern ont tous ou presque été éradiqués (ou au moins ralentis) par des bans successifs, à cause de l’absence de ces contres gratuits, laissant la part belle aux créatures. En Legacy, même si ça peut paraître paradoxal, Force de volonté permet l’existence des jeux combo, tout en étant la meilleure arme pour les défaire.

Un biland noir-bleu : Mer souterraine


Les Bilands & terres dévastées :

Les tables de tournois Legacy croulent sous les bilands ! Tout le monde a compris que les decks les plus puissants sont multicolores, et ça n’est pas nouveau : chaque couleur fait certains effets, agit sur certains compartiments du jeu - les sorts de dégâts sont rouges par exemple. Aussi pour avoir le meilleur dans chaque domaine de jeu, et tout çà dans un même deck… et bien il faut jouer plusieurs couleurs. Il en va de même si vous voulez un deck polyvalent. L’association des bilands et des Fetch-lands (type Estuaire pollué, Grève inondée...) permet d’avoir des bases de mana très rapides, très colorées, mais stables malgré tout. En Legacy, nul besoin d’attendre un tour, ou de perdre 2 pv pour un Biland ravnica dégagé ! De toutes manières vous n’avez pas le temps pour ça !

Mais tout n’est pas gratuit, et la vitesse à un prix. Aussi, il existe des cartes pour punir ceux qui veulent « tout et tout de suite ». La plus célèbre est Terres dévastées. Seule, elle peut faire boiter un adversaire toute la partie, s’il est malchanceux sur ses terrains. Incluse dans un moteur de récursion (Creuset des mondes ou Vie du terreau par exemple), elle fait concéder l’adversaire qui ne peut plus jouer : Pas de mana, pas de chocolat ! La carte est jouée dans tout type de deck, que ce soit pour étouffer l’adversaire et le noyer sous votre agressivité, ou pour freiner les decks rapides et s’acheter du temps pour s’installer confortablement dans une partie qui dure.


Le Legacy est un format rapide et varié. Certains deck